top of page
Audrey Bazinet

Audrey Bazinet

Biographie

Audrey Bazinet est originaire de Montréal, mais vit en Outaouais depuis plus de vingt ans. Elle travaille dans son atelier à Chelsea et puise son inspiration dans la nature environnante. La rivière Gatineau, non loin de chez elle, est un thème récurrent dans son travail. Son eau pure est une source de ressourcement pour l'artiste pendant la période estivale. En hiver, les randonnées en montagne alimentent son énergie créatrice. Depuis l'obtention de son BAC en arts et design en 2009 avec mention spéciale pour la créativité de sa technique, Audrey expose régulièrement ses œuvres dans la région de l'Outaouais. 

Démarche artistique

 

Mon inspiration première découle d’un terme utilisé par des nombreux musiciens: le souffle continu ou la respiration circulaire. Cette technique permet aux musiciens de maintenir un souffle pendant un temps prolongé pouvant aller jusqu'à plusieurs heures. Physiologiquement, il est impossible d'expirer et d'inspirer simultanément.  Pourtant, certains instruments de musique (comme le didgeridoo, le shehnai ou certaines flûtes) et certains métiers (comme souffleur de verre) nécessitent un flux continu d'air en provenance de la bouche. La respiration continue est considérée comme une technique de jeu étendue lorsqu'elle est utilisée avec un instrument ne nécessitant pas son utilisation pour en jouer (saxophone, clarinette, trompette, etc.). Elle est régulièrement utilisée en musique contemporaine, musique improvisée et quelquefois en jazz.

Le terme respiration circulaire évoque en moi formes et couleurs abstraites que je représente par la peinture acrylique.  Je suis grandement influencée par les techniques traditionnelles de la peinture chinoise (Zao Wou-Ki, Fabienne Verdier) ou le précipité de l’état d’esprit du peintre est la source de vie de chaque trace et de chaque intervention. Mon travail sur toile évoque des paysages intérieurs qui font écho au senti intérieur d'artiste qui utilise le souffle comme véhicule artistique et transmetteur d'émotions. La production sur grand format de toile (exemple 48X60), permet de transmettre plus efficacement la sensation de mouvement et de légèreté du souffle. 

La ligne d’horizon revenant fréquemment dans mon travail nous ramène à la contemplation d’un paysage. Ce paysage produit par intuition et dans un esprit méditatif s’avère être le reflet des forces qui m’habitent. Ces forces puisent leurs énergies grâce au contact de l’eau. La rivière Gatineau est une source de ressourcement indispensable à mon bien être et l’eau se traduit à la fois dans ma technique, mon médium et dans l’imagerie du paysage intérieur. Le mouvement influé dans mes paysages provient d’un mouvement de mon corps en entier. Une forme de danse se forme en connexion  aux éléments m’entourant. C’est ainsi que l’eau, le souffle et la musique cohabitent au sein de mes représentations abstraites. Malgré que ces paysages demeurent le reflet de mon intériorité, le spectateur en découvre le reflet de sa propre intériorité. Baleines, météorites, glaciers, villes, personnages, etc. Chacun voit et imagine une histoire qui est en lien avec son vécu.

Par le travail très vaporeux de la peinture, utilisée en lavis sur des couches épaisses et texturées de gesso, j’illustre  la respiration circulaire qui voyage dans le corps, dans l’esprit et qui vient habiter ou donner  vie à des paysages intérieurs. C’est dans la fluidité des formes qu’un atmosphère vaporeux est créé et qu'il nous amène à contempler des paysages abstraits qui semblent flotter dans un espace intemporel. Le travail avec la peinture acrylique permet l'utilisation d'eau ce qui donne un résultat sur toile semblable à une aquarelle sur papier. Je dispose pour commencer ma toile horizontalement sur le sol. En travaillant à plat sur de larges toiles montées, avec de grands mouvements pour précipiter la peinture( ou le gesso si je désire de la texture), il est possible de créer une sensation de mouvement. A cette première étape, s'ajoute l'utilisation d'eau qui permet l'application la peinture acrylique en lavis et en superposition selon le temps de séchage acordé entre chaques interventions. Ma toile est placé en deuxième temps sur chevalet pour travailler la composition de façon plus délicate aux pinceaux. J'utilise  aussi régulièrement du papier, des tissus, du bois et autres médiums en collage. Mon oeuvre lorsque terminées, est enduite d'un vernis protecteur brillant qui ramène la brillance aux couleurs comme lorsqu'elles sont recouvertes d'eau lors de la production avant le séchage.

AudreyBazinet, Peacockfeathers,acrylique sur toile, 40x60, 2021, 3000$.jpg
Peacock feathers
Dimensions : 40 x 60
AudreyBazinet, PeacockinBlue, 58x48, acrylique sur toile, 2020, 4000$.jpg
Peacock in Blue
Dimensions : 58 x 48
Abstract Peacock, acrylique sur toie, 18x60, 2020, 1600$.jpg
Abstract Peacock
Dimensions : 18 x 60
bottom of page